« Adoptez un poilu ! » ou comment souiller la mémoire de nos soldats


À l’occasion des commémorations de la Grande Guerre, les poilus ont décidément de quoi se retourner dans leur tombe ! Au printemps dernier, déjà, les plus hautes autorités de l’État n’avaient rien trouvé de mieux que de faire dévaler au pas de course des milliers de jeunes Français et Allemands dans les allées du cimetière militaire de la nécropole nationale de Douaumont. Libre alors, à ces adolescents, que l’on suppose instrumentalisés, de piétiner la sépulture de leurs ancêtres morts pour la patrie cent ans plus tôt, sous le regard attendri de François Hollande et Angela Merkel. Il s’en est fallu de peu qu’on voie les commémorations se conclure par des selfies pris sur les tombes des soldats disparus et postés sur les réseaux sociaux !
Lire la suite sur Boulevard Voltaire


Mes livres

Génération Treillis

Je suis une prof réac et fière de l'être !

Ces profs qu'on assassine

L'Ecole dans les griffes du septième art

Le vrai visage de la téléréalité

Confessions d'une jeune prof